Search post, tags and authors
Déballer DeFi : découvrez la révolution financière décentralisée

Déballer DeFi : découvrez la révolution financière décentralisée

By Oreld Hadilberg
Reviewed by Tony Spilotro

Table des matières

Introduction :

L'intérêt croissant pour les crypto-actifs a favorisé le succès de diverses crypto monnaies alternatives, telles que les jetons DeFi, qui bénéficient de cette tendance à la hausse.Si vous vous plongez dans l'univers des crypto-monnaies, vous avez probablement entendu parler des plateformes de finance décentralisée (DeFi). Ces systèmes, basés sur l'utilisation de crypto-actifs et de la technologie blockchain, visent à établir un réseau de produits financiers.

Les jetons DeFi permettent des fonctions comparables à celles du système financier conventionnel, notamment les transferts de fonds, l'émission de prêts et la création de comptes d'épargne.

Le principal avantage des applications DeFi réside dans leur capacité à exécuter ces fonctions ouvertement, sans l'intervention de tiers. Si vous souhaitez en savoir plus sur le monde de la finance décentralisée, nous vous invitons à lire l'article suivant, qui examine en détail cette tendance en plein essor dans l'ère numérique.

Qu'est-ce que DeFi ?

Dans le monde des crypto-monnaies, DeFi, ou Decentralized Finance, désigne un ensemble d'applications financières construites sur des technologies blockchain comme Ethereum. Ces plateformes cherchent à décentraliser et à automatiser divers services financiers, tels que les prêts, les échanges et la génération d'intérêts, par le biais de contrats intelligents.

Contrairement aux systèmes financiers traditionnels, les plateformes DeFi fonctionnent sans intermédiaire, ce qui permet aux utilisateurs d'avoir un contrôle direct sur leurs actifs. Les utilisateurs peuvent effectuer des transactions et s'engager dans diverses activités financières sans dépendre d'institutions centralisées.

Les jetons DeFi sont des instruments cruciaux dans ces plateformes, représentant des actifs numériques qui permettent l'accès et la participation aux fonctions de l'application DeFi. L'essor de DeFi a suscité un intérêt considérable dans la communauté cryptographique, bien qu'il pose également des défis et des considérations réglementaires.

Origine de la finance décentralisée (DeFi)

Le concept de DeFi trouve son origine dans les idées pionnières de Nick Szabo sur les contrats intelligents, présentées en 1995. Alors que Szabo envisageait un concept révolutionnaire d'accords auto-exécutoires, la réalisation de ces concepts est devenue évidente avec l'émergence de Bitcoin en 2008. Le bitcoin, en tant que première crypto-monnaie, a démontré la possibilité d'effectuer des transactions financières sans dépendre d'intermédiaires traditionnels. Cependant, la véritable expansion et diversification de la finance décentralisée s'est produite avec l'introduction d'Ethereum en 2015. Ethereum n'a pas seulement fourni une crypto monnaie, mais aussi une plateforme qui a permis l'exécution de contrats intelligents d'une manière plus polyvalente et programmable, ouvrant ainsi une nouvelle ère de projets et d'applications financiers décentralisés.

Éléments clés de DeFi :

Les contrats intelligents (Smart Contracts) : Ces protocoles exécutent automatiquement des accords sans intermédiaire, permettant des services tels que les transferts et les paiements sans dépendre d'entités centralisées.

Applications décentralisées (Dapps) dans DeFi : Ces applications, construites sur des réseaux décentralisés comme Ethereum, offrent une interface d'interaction avec l'utilisateur par le biais de contrats intelligents. Outre leur polyvalence, elles offrent des fonctionnalités similaires aux applications traditionnelles.

Bourses décentralisées (DEX) : Plateformes facilitant la transaction d'actifs numériques, fonctionnant de manière similaire à un marché boursier conventionnel, mais utilisant des crypto-actifs au lieu de monnaies traditionnelles.

En outre, d'autres éléments techniques notables incluent :

Tokens DeFi : Actifs numériques représentant la participation ou la propriété dans les projets DeFi,essentiels pour accéder et opérer au sein de ces plateformes.

Oracles : Mécanismes fournissant des données du monde réel aux contrats intelligents, garantissant des informations précises et à jour pour l'exécution.

Liquidité décentralisée : La capacité des plateformes DeFi à offrir de la liquidité à travers des pools de liquidité et des prêts, permettant des transactions plus efficaces.

Gouvernance décentralisée : Systèmes permettant aux utilisateurs de participer à la prise de décision et au développement futur de la plateforme par le biais d'un vote décentralisé.

Ces éléments constituent l'infrastructure technique fondamentale qui favorise la fonctionnalité et l'autonomie des applications financières décentralisées.

DeFi vs. Finance traditionnelle

Le monde de la finance décentralisée se distingue de la finance traditionnelle par plusieurs aspects
clés :

Moins d'erreurs humaines : En s'appuyant sur des contrats intelligents exécutés automatiquement, les crypto-monnaies DeFi minimisent les erreurs liées à l'intervention humaine, contrairement aux services financiers traditionnels qui peuvent être affectés par des erreurs humaines.

Transparence : Les plateformes DeFi fonctionnent de manière démocratique, en proposant leur code ouvertement et en permettant la participation des utilisateurs à la prise de décision. En revanche, les entités centralisées ont tendance à fonctionner en fonction d'intérêts spécifiques, avec une implication moindre des utilisateurs dans les questions de gouvernance.

Accès mondial 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 : L'accessibilité internationale est inhérente aux crypto-monnaies DeFi, permettant à la plupart des applications d'être accessibles de n'importe où dans le monde avec une connexion internet stable, contrairement aux restrictions géographiques et temporelles des services financiers traditionnels.

Absence de processus bureaucratiques : Investir dans DeFi nécessite peu d'autorisations et n'implique pas de se conformer à des exigences compliquées, contrairement aux procédures bureaucratiques courantes dans les services bancaires traditionnels.

Expérience utilisateur flexible : Les crypto-monnaies DeFi offrent une expérience utilisateur très adaptable en raison de leur facilité d'accès, de leur protocole décentralisé, de leur démocratisatio et de leur personnalisation. Les utilisateurs avancés peuvent même créer leurs propres applications ou des jetons personnalisés.

Solutions modulaires : Contrairement à la finance traditionnelle, les solutions DeFi ne sont pas statiques. Il est possible de créer de nouvelles applications DeFi en combinant différents produits, ce qui permet une flexibilité et une créativité illimitées dans la création de produits et de services financiers.

Réglementation du DeFi :DeFi n'est pas directement régi par des dispositions légales et des réglementations,comme c'est lecas pour la finance traditionnelle (TradFi). Les applications DeFi, techniquement parlant, sont régies par le code par le biais de contrats intelligents, et leur fonctionnalité est limitée à ce qui est spécifié dans ces contrats. Bien qu'il existe des réglementations financières qui s'appliquent naturellement au DeFi, l'exécution automatique de contrats intelligents sur une blockchain publique pose des implications spécifiques concernant l'applicabilité de la législation existante et le besoin éventuel de nouvelles règles pour régir l'espace DeFi.

La tokenisation : La clé de la croissance de DeFi. La tokenisation des actifs du monde réel est considérée comme une avancée significative qui pourrait stimuler DeFi. La capacité de tokeniser des actifs réels, soutenue par des technologies telles que les L2 et les rollups sur Ethereum, est considérée comme une réalité techniquement viable. L'idée est que, contrairement au cycle de marché précédent, la situation actuelle présente un environnement macroéconomique différent, une technologie plus avancée et un plus grand nombre de capitaux dans la chaîne.

L'avenir du DeFi :


L'avenir du DeFi est dessiné par deux phénomènes significatifs en 2024 : Maturité de la couche 2 : le développement de la couche 2 devrait atteindre sa maturité et
s'affirmer comme une tendance majeure. Mathieu Baudet, PDG de Linera, prévoit que 2024 sera une année cruciale pour la consolidation des protocoles DeFi qui se concentrent fortement sur la couche 2. Baudet souligne le besoin de solutions innovantes pour relever les défis de ces couches et suggère que la collaboration entre les couches 2 sera essentielle pour accélérer la communication et éviter la fragmentation de la liquidité. La possibilité de partager un séquenceur décentralisé pour rationaliser la communication entre les couches 2 est envisagée.

Croissance des plateformes sociales Web3 : Sung Min Cho, PDG et cofondateur de Beoble, prévoit une croissance et une évolution significatives des plateformes sociales Web3 en 2024. Des facteurs tels que la clarté accrue de la réglementation, les demandes croissantes des consommateurs et le développement technologique innovant devraient faire des plateformes sociales basées sur le Web3 un secteur clé à surveiller dans l'industrie. Cette approche souligne l'importance des interactions sociales et communautaires dans le développement futur de l'économie décentralisée.

En résumé, l'avenir de la finance de marché semble être marqué par la consolidation et la maturité de la couche 2, ainsi que par la croissance et l'évolution continues des plateformes sociales basées sur le Web3. Ces développements laissent entrevoir un paysage dynamique et en constante évolution dans l'espace DeFi.