Search post, tags and authors
Web 3.0 : Innovation et Progrès dans le Monde de la Cryptographie

Web 3.0 : Innovation et Progrès dans le Monde de la Cryptographie

By Oreld Hadilberg
Reviewed by Tony Spilotro

Table des matières

Qu'est-ce que le Web 3.0 ?

Le Web 3 représente la version décentralisée de l'internet,établissant des connexions directes entre les utilisateurs et les diverses interactions

interactions numériques. Dans le cadre de notre focus sur les services financiers,il se distingue pour être la plateforme qui a permis l'émergence de la technologie blockchain. Cette innovation permet la tokenisation des biens physiques en versions numériques et la création d'actifs numériques tels que les cryptocurrencies, les cryptoassets, les NFT, entre autres.

En outre, Web3 tire parti des avancées technologiques telles que l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique pour améliorer l'efficacité de la recherche et faciliter l'interaction entre les utilisateurs, notamment grâce à des concepts tels que le métavers.

Cette évolution du web redéfinit la manière dont nous interagissons avec l'information et les services en ligne, en favorisant la décentralisation des services en ligne, en favorisant la décentralisation et une plus grande participation active des utilisateurs à la création et à la gestion des actifs en ligne. des utilisateurs à la création et à la gestion des actifs numériques.

Différences entre le Web 1.0, le Web 2.0 et le Web 3.0.

Web 1.0 :

-ère des années 1980 au début des années 2000.

-Né des recherches sur les protocoles menées par la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) des États-Unis.

-Agence des projets de recherche avancée de la défense (DARPA).

-Elle a établi les premiers protocoles web tels que HTTP, SMTP et FTP.

-Il s'agissait d'un web distribué qui fonctionnait avec des données statiques.

Web 2.0 :

-Apparu au cours des vingt dernières années.

-Il a permis aux utilisateurs de créer, de partager et de publier du contenu.

-Bien qu'il permette l'interaction, il est considéré comme un web en lecture seule.

Web 3.0 :

-Représente l'étape suivante de l'évolution.

-Il introduit beaucoup plus d'interactivité et utilise des algorithmes intelligents.

-Il permet une interprétation avancée des données et des services web plus personnalisés.

-Il donne la priorité à la protection de la vie privée et à la décentralisation.

-Les utilisateurs ont un plus grand contrôle sur leurs données.

-Elle soutient les applications décentralisées et les contrats intelligents.

-Il démocratise l'internet sous différents aspects.

En résumé, le Web 3.0 se distingue par une plus grande interactivité, un accent mis sur la vie privée, la décentralisation et la capacité d'interpréter les données de manière plus avancée par rapport aux versions précédentes.

Avantages de l'intégration des crypto-monnaies et du Web 3.0

-Transparence et sécurité :

La présence de la technologie blockchain, qui sous-tend les crypto-monnaies, apporte un niveau inégalé de transparence et de sécurité aux transactions du Web 3.0. Les informations deviennent immuables et facilement accessibles, ce qui réduit considérablement les risques associés à la fraude.

-Autonomisation des consommateurs :

L'intégration des crypto-monnaies permet aux utilisateurs de mieux contrôler leurs actifs numériques et leurs données personnelles. La décentralisation élimine la nécessité de recourir à des intermédiaires, ce qui confère aux consommateurs une plus grande autonomie et un plus grand pouvoir de décision.

-Innovation et efficacité :

Le lien entre les crypto-monnaies et le Web 3.0 stimule l'innovation et l'efficacité à plusieurs niveaux. Les contrats intelligents simplifient les processus, la tokenisation démocratise l'accès aux actifs.

Les contrats intelligents simplifient les processus, les jetons démocratisent l'accès aux actifs et l'identité décentralisée redéfinit la manière dont nous partageons l'information.

Que sont les crypto-monnaies du Web 3.0 ?

Les crypto-monnaies du Web 3.0 sont des monnaies numériques décentralisées qui exécutent des contrats intelligents sur l'internet, jouant un rôle important dans la sécurité et le fonctionnement des projets basés sur la blockchain.

L'Ether (ETH), la monnaie officielle de la blockchain Ethereum, en est un exemple frappant. Cette crypto-monnaie sert non seulement de moyen de paiement pour les transactions sur la blockchain, telles que les achats et les frais de jeu, mais elle illustre également la manière dont les monnaies du Web 3.0 permettent l'exécution discrète des transactions, offrant aux utilisateurs une plus grande confidentialité par rapport aux transactions effectuées sur le Web 2.0.

Dans ce contexte, les détenteurs de monnaies Web 3.0 acquièrent non seulement des actifs numériques, mais aussi une partie importante d'Internet, ce qui montre l'importance de la décentralisation et de l'autonomisation des utilisateurs dans ce nouveau paradigme numérique.

En quoi les crypto-monnaies du Web 3.0 diffèrent-elles des autres crypto-monnaies ?

L'avènement du Web 3.0 a coïncidé avec l'époque où les géants de la technologie tels que Facebook et Google réalisaient d'énormes profits.Facebook et Google réalisaient d'énormes profits en dominant l'internet et en monétisant les données personnelles des utilisateurs qui utilisaient leurs plateformes et leurs services.

Cette nouvelle ère du web transforme ce paradigme, en donnant aux utilisateurs la propriété de leurs données et le droit d'en tirer profit. Désormais, chacun peut vendre ses données aux annonceurs tout en préservant la propriété et la confidentialité de ces informations.

L'innovation du Web 3.0 permet aux utilisateurs d'accéder à de multiples réseaux sociaux et plateformes en ligne avec un seul compte, ce qui élimine les risques de confusion.

L'innovation du Web 3.0 permet aux utilisateurs d'accéder à de multiples réseaux sociaux et plateformes en ligne avec un seul compte, éliminant ainsi la nécessité d'avoir plusieurs comptes pour différents services.

Il est important de noter que le Web 3.0 ne concerne pas exclusivement une blockchain ou une crypto-monnaie spécifique ; il représente plutôt une version décentralisée d'Internet qui nécessite des monnaies cryptographiques pour accéder à ses différents services.

En outre, le Web 3.0 et les crypto-monnaies associées fonctionnent sur des blockchains publiques, partageant des similitudes entre elles ainsi qu'avec d'autres.

En outre, le Web 3.0 et les crypto-monnaies associées fonctionnent sur des blockchains publiques, partageant des similitudes entre elles et avec d'autres blockchains publiques, telles que l'absence de fiabilité, la décentralisation,l'égalité d'accès et la technologie open source.

Parmi les services offerts par le Web 3.0 et employant des monnaies spécifiques figurent le stockage de données, l'infrastructure de données et l'utilisation de crypto-monnaies.

Le stockage de données, l'infrastructure de réseau, l'indexation de données, la bande passante et le partage d'énergie, ainsi que l'échange d'énergie et les réseaux sociaux, les jetons non fongibles (NFT), les jeux de la blockchain (NFT), les jeux de la blockchain, entre autres, continuent de se développer.

Malgré les turbulences de la sphère cryptographique dues à l'hiver des crypto-monnaies et à la faillite d'acteurs importants, de nombreux projets Web 3.0 émergent. Compte tenu de cette évolution, il est essentiel de connaître les principales crypto-monnaies du Web 3.0, en tenant compte de leur utilité, de leur traction continue et de leur effet de réseau au moment de prendre des décisions d'investissement.

Exemples de crypto-monnaies utilisant la technologie Web 3.0

1)Ethereum, la blockchain pionnière pour les contrats intelligents, a conservé sa position de leader sur le marché des crypto-monnaies. Cette blockchain open-source se distingue comme le réseau le plus utilisé, supportant une grande variété d'applications décentralisées (DApps) et de finance décentralisée (DeFi), consolidant sa position comme l'un des principaux acteurs de l'ère du Web 3.0.

Récemment, Ethereum a fait l'objet d'une mise à jour importante connue sous le nom de "The Merge", marquant le passage d'un mécanisme de consensus basé sur la preuve de travail à un mécanisme basé sur la preuve d'enjeu. Cette transition a contribué à maintenir la préférence des utilisateurs pour Ethereum en tant que blockchain de choix.

Outre sa capacité d'adaptation, Ethereum se distingue par le fait qu'il abrite certains des principaux marchés de jetons non fongibles (NFT), dont OpenSea. Ce dernier est reconnu pour héberger la célèbre collection de NFT du Bored Ape Yacht Club (BAYC), ce qui consolide encore la position d'Ethereum dans l'écosystème cryptographique.

2) Filecoin se distingue comme un réseau de stockage peer-to-peer décentralisé qui permet aux utilisateurs de gagner des FIL, son jeton natif, en mettant à disposition l'espace excédentaire sur leurs ordinateurs.

Cette plateforme offre aux utilisateurs plusieurs avantages, notamment de l'espace pour stocker des actifs numériques tels que de la musique et des œuvres d'art, en particulier sous la forme de jetons non fongibles (NFT). Dans l'environnement Filecoin, tout individu ou centre de données peut devenir fournisseur de stockage, à condition de disposer de l'espace disque et de l'accès à Internet nécessaires.

Le nombre de jetons et les frais de transaction que les utilisateurs peuvent gagner grâce à Filecoin sont directement liés à la quantité d'espace disque qu'ils offrent sur le réseau. Ce modèle offre aux participants un moyen décentralisé et efficace de tirer profit de leurs ressources informatiques sous-utilisées.

3)Des débats surgissent dans divers secteurs sur la question de savoir si Solana, dont la monnaie d'origine est le $SOL, joue un rôle central dans l'architecture du Web 3.0. Fièrement proclamé comme l'alternative à Ethereum ou le "tueur d'Ethereum", Solana a acquis une solide popularité dans la communauté de la blockchain, principalement en raison de son évolutivité exceptionnelle et de ses coûts de transaction plus faibles.

En outre, plusieurs communautés de jetons non fongibles (NFT) choisissent Solana plutôt qu'Ethereum pour leurs projets. Parmi les exemples notables, citons Infinity Labs, Cets on Creck, Okay Beas et Degenerate Academy of Apes. Le choix de Solana par ces communautés met en évidence la préférence croissante pour cette blockchain, soulignant son attrait en termes d'efficacité et de soutien aux projets innovants dans l'espace des crypto-monnaies et des NFT.

Chez Margex, nous soutenons ces crypto-monnaies et leur technologie, ce qui vous permet de négocier avec elles. Enfin, n'oubliez pas de suivre tous nos canaux de médias sociaux : Telegram, Discord, Twitter.